Le comeback (Dum Dum Duuuum)

C’est le 1er décembre.  Je suis à quelques jours de revoir le docteur, afin de recevoir son accord pour recommencer la course. Ça fait un mois que je ne cours plus. Suite à la chirurgie, je suis essoufflée lorsque je monte les escaliers. Je dois prendre une pause pendant mon épicerie. J’ai une petite boule et je me demande si je vais être capable de recommencer.

Aujourd’hui, je veux essayer. Je vais faire un entraînement qui alterne doucement la course et la marche, celui proposé par le programme Du Sofa au 5K. La base, la vraie base. Je m’en fous, je veux juste être sûre que je suis encore capable.

Je commence avec un 5 minutes de marche rapide. Même ça, c’est demandant, mais je me dis que juste un pas à la fois, je peux y arriver.

Voilà, c’est maintenant. 1 minute de course.

So you think you can leave me and leave me to die

Oh baby, can’t do this to me baby

Just gotta get out, just gotta get right outta here

( Bohemian Rhapsody, Queen)

Géant sourire : c’est pas beau, c’est pas facile, mais je cours! En tout, 8 minutes de course alternées avec de la marche. Oui, c’est très loin de ce que je pouvais faire, il y a tout juste un mois. Mais j’ai la confirmation que je ne suis pas brisée.  Et même si je dois tout recommencer, j’ai un plan et j’ai confiance que je suis sur le chemin du retour.

__________________________________

Cinq semaines ont passé. L’anémie ne s’améliore pas beaucoup, ça ralentit le processus.  Les minutes de course sont devenues des 5 minutes. J’ai attrapé une grippe, ça ne facilite pas les choses. J’ai décidé de reprendre les 5 minutes de course. Il fait plus doux aujourd’hui, c’est plus facile pour la respiration. La semaine dernière, les 5 minutes étaient trrrrrrrès longues; je regardais ma montre parce que j’avais hâte que ça finisse! Mon corps était lourd, la respiration difficile. Oui, de marathonienne à coureuse à bout de souffle, après 5 minutes! C’est dur pour l’orgueil, je l’avoue.

Voyons ce qu’aujourd’hui a en réserve.

Oui, c’est plus facile aujourd’hui.  Je peux davantage me fier à ma perception du temps, je sais environ quand le 5 minutes va se terminer. Mes jambes ont pris leur momentum.

It’s not about what you’ve done

It’s about what you doing

It’s all about where you going

No matter where you’ve been, let’s go!

Hey, it’s now or never

Right now is where you shine,  I’m talking here and now

( Let’s go, Calvin Harris)

 

Et c’est arrivé. Perdue dans mes pensées, j’ai oublié le temps. J’ai oublié de regarder mon coach de poignet. Ma tête s’est laissée aller. On s’entend, je n’ai fait qu’une minute supplémentaire, mais il est là, mon moment préféré de la course. Quand je décroche complètement et que je laisse mes jambes travailler pendant que mon esprit divague.

______________________

Aujourd’hui, j’ai couru 4 kilomètres.  En décembre, je parcourais la même distance, en alternant avec la marche. Depuis, j’ai retranché 11 minutes. En moins de deux mois. Je suis fière de ma petite victoire. Je suis mon plan, je gagne chaque étape.  J’accepte que je travaille à un nouveau rythme avec de nouveaux objectifs.  Je ne stresse pas avec les buts que je m’étais fixés avant la chirurgie. Ça va prendre plus de temps, c’est correct.  Je vais y arriver. Je me sens comme dans un film sportif. Quand le personnage principal se blesse ou qu’il échoue. Je suis dans le moment du montage « Rocky Balboa », lorsque le protagoniste s’entraîne, qu’il prépare ses armes pour être au meilleur de sa forme. Sueur, sang, peur.

Mais vous savez comment se terminent ces films.

Le héros gagne toujours!

My heart and my soul will be the fuel to carry my body when my limbs are too weary

I will never lose focus

As long as there is hope in my mind and my heart still beat

I will never give into the evil that is weakness

And I will fight that evil with my dying breath

Who am I?

I am a champion.

(I am a champion -Best football motivation ever-)

20170131_172748

Et pour terminer janvier, un vrai 5K complet. Je n’ai jamais autant apprécié un 5K 🙂 

 

 

9 thoughts on “Le comeback (Dum Dum Duuuum)

  1. Wow !!! Je viens de voir que tu as fait un blog. J’ai dévoré ce que tu as écrit, c’est très inspirant !!! Et tu as tellement une belle écriture.

    J’ai hâte d’en lire plus.

  2. Qui aurait cru qu’un jour je verserai presque une larme en lisant un blog de course. Aucun doute que tu allais remonter la pente comme une Champ!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *